Monday Report

Economie

Les statistiques publiées aux États-Unis ont eu tendance à surprendre positivement. L’économie américaine a créé 315’000 emplois en août, légèrement plus qu’attendu, et soutient la confiance des ménages, en hausse inattendue en août, de 95.3 à 103.7. De même, l’ISM manufacturier résiste et est stable à 52.8, toujours en territoire d’expansion. Enfin, la progression des prix de l’immobilier ralentit très fortement en juin (+0.4% m/m; +18.6% a/a). Dans la zone euro, les indices de confiance de la CE (économie, industrie, services) reculent tous plus qu’attendu en août. De plus, les prix à la consommation continuent d’accélérer en août, plus qu’attendu (+9.1% a/a), au plus haut depuis la création de l’euro. Enfin en Chine, les PMI officiels manufacturier (de 49 à 49.4 en août) et des services (de 53.8 à 52.6) ne donnent pas de direction majeure.

Limites planétaires

Selon le think-tank Ember pour la transition du charbon vers les renouvelables, les délais d’obtention des permis des projets éoliens et solaires en Europe dépassent la limite de 24 mois fixée par les Directives Européennes dans un grand nombre de pays dont l’Allemagne, l’Italie, la France, l’Espagne, le Portugal. Le record en la matière est détenu par la Croatie, ou les délais moyens sont de 120 mois pour l’éolien, soit 5 fois le délai prescrit, et 48 mois pour le solaire.

Marchés

En attendant de savoir si la BCE va monter ses taux de 50 ou 75pb, la crise énergétique qui touche l’Europe fait remonter l’aversion pour le risque. Ainsi, les actions reculent (US: -3.4%; Europe: -2.4%; émergents: -3.4%), les «spreads» de crédit s’écartent et le dollar se renforce (dollar index: +0.7%). L’or (-1.2%) souffre de la hausse des taux souverains; à 10 ans ils remontent de 15pb aux US, plus en zone euro (All: ~+13pb; Fra: ~+40pb) mais pas dans la périphérie (Ita: +14pb). A suivre cette semaine: ISM des services, balance commerciale et crédit à la consommation aux Etats-Unis; indice de confiance Sentix, ventes de détail et réunion de la BCE en zone Euro; réserves de change, balance commerciale et indice des prix à la consommation en Chine.

Marché suisse

A suivre cette semaine: statistiques d’hébergement juillet (OFS), PIB au 2ème trimestre (Seco), réserves de devises fin août (BNS) et chômage août (Seco). Les sociétés suivantes publieront des résultats: Burkhalter, Romande Energie, Von Roll, BKW, Fundamenta, Helvetia, Medacta et Mobilière.

Actions

BAIDU (Satellite) a publié son T2 avec des marges au-dessus des attentes (+66.5% vs cons. pour la marge d’Ebit). Le management avait déjà débuté son programme d’optimisation des coûts, qui va s’étendre probablement jusqu’en 2023. Nous nous attendons à une reprise séquentielle des activités publicitaires et du cloud pour le S2 2022.
DSM (Satellite) a finalisé la cession de son activité Protective Materials à Avient Corporation pour une valeur d’entreprise de EUR 1.45mia. La société recevra EUR 1.35mia en cash.
ENERGIE: l’interruption peut-être définitive de livraisons de gaz russe annoncée vendredi soir va se traduire par 1- des plans de soutiens étatiques aux ménages, 2- selon nous, un risque élevé de baisses ou d’arrêts de production dans le secteur industriel européen, 3- des plans d’urgence aux énergéticiens en risque de liquidité et 4- une refonte par l’UE du marché électrique, dont les prix sont dictés par ceux du gaz… en hausse de 35% aujourd’hui. A suivre.
NVIDIA et AMD (non recommandés) ont, suite aux demandes des autorités américaines, cessé d’exporter vers la Chine et la Russie des puces destinées à l’intelligence artificielle (A100, H100 de Nvidia et MI250 de AMD). La décision va entraver l’avancement dans la reconnaissance d’image et l’apprentissage automatique des entreprises chinoises. Pour Nvidia, les activités de R&D seront également impactées (le management anticipe une perte de $400 millions du CA pour le T3 à venir). Intel, Marvel et Broadcom pourraient également être impactés par ce changement

Obligations

Le marché estime désormais que la FED et la BCE relèveront leurs taux directeurs de 75pb ce mois-ci et les taux souverains ont poursuivi leurs mouvements haussiers. Aux US, la courbe s’est pentifiée, le taux 2 ans restant inchangé tandis que le 10 ans grimpe de 15pb à 3.19%. En Europe, la tendance fut similaire entre les taux cœurs (Bund 10 ans +13pb) et taux périphériques (BTP 10 ans +14pb). Sur le crédit, l’aversion au risque est toujours présente et les spreads se sont écartés sur toutes les catégories en Europe (IG +9pb / HY +39pb) et aux US (IG +9pb / HY +40pb).

Sentiment des traders

Bourse
On ne devrait pas encore cette semaine aller vers le beau, les chiffres de l’emploi US ayant démontré que l’économie US pouvait supporter encore quelques hausses de taux. Ce qui n’est pas forcément le cas des marchés. On flirte avec le support des 3900 sur le S&P, alors qu’en Europe on attend jeudi la hausse annoncée des taux qui ne devrait pas améliorer l’humeur. On sort donc couvert.
Devises
L’annonce de l’arrêt prolongé du gazoduc Nord Stream fait chuter l’EUR ce matin, EUR/USD à 0.9900 et EUR/CHF 0.9720. Nous serons attentifs à la réunion ce jeudi de la BCE qui devrait annoncer une hausse de 75 points. Le niveau de l’inflation atteint des sommets en Angleterre ce qui fait chuter la livre, GBP/USD 1.1460 et GBP/CHF 1.1260. Nous anticipons les fourchettes suivantes: EUR/USD 0.9613–1.0200, USD/CHF 0.9640–1.00, GBP/USD 1.1400–1.1620, EUR/CHF 0.9652–0.9957.

Graphique du jour

Performance

Ce document a été produit uniquement à des fins d’information générale et est exclusivement fourni par Bordier & Cie SCmA dans le cadre d’une relation contractuelle existante avec le destinataire qui le reçoit. Les vues et opinions exprimées sont celles de Bordier & Cie SCmA. Son contenu ne peut être reproduit ou redistribué par des personnes non autorisées. Toute reproduction ou diffusion non autorisée de ce document engagera la responsabilité de l’utilisateur et sera susceptible d’entraîner des poursuites. Les éléments qui y figurent sont fournis à titre informatif et ne constituent en aucun cas une recommandation en matière d’investissement ou un conseil juridique ou fiscal fournis à des tiers. Par ailleurs, il est souligné que les dispositions de notre page d’informations légales sont entièrement applicables à ce document, notamment les dispositions relatives aux limitations liées aux différentes lois et réglementations nationales. Ainsi, la Banque Bordier ne fournit aucun service d’investissement ni de conseil à des «US Persons» telles que définies par la réglementation de la Commission américaine des opérations de Bourse (SEC). En outre, l’information figurant sur notre site Internet – y compris le présent document – ne s’adresse en aucun cas à de telles personnes ou entités.

"*" indicates required fields

This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Dernières actualités

Lisez le dernier rapport hebdomadaire sur les secteurs financiers et les …
Lisez le dernier rapport hebdomadaire sur les secteurs financiers et les …
Retrouvez la chronique prévoyance d’Alexandre Genet, parue dans le journal La …
Lisez le dernier rapport hebdomadaire sur les secteurs financiers et les …

Veuillez confirmer votre profil

Veuillez sélectionner votre localisation et votre langue ci-dessous. Si votre localisation n'est pas répertoriée, veuillez sélectionner "International".

PDFs