Dossier spécial placements : Comment placer de 10 000 € à 10 M € 

50 000 € : cap sur une épargne de projet

Un jeune trentenaire voudrait constituer un apport avec une partie de ses 50.000 euros d’économies pour réaliser un investissement locatif à crédit.

Pas forcément judicieux : « Quand on est propriétaire de sa résidence principale, avec seulement 50.000 euros d’épargne financière, mieux vaut diversifier et éviter de rajouter la pierre à son patrimoine », détaille Rosa Riche, responsable de l’ingénierie patrimoniale de Bordier & Cie France.

100 000 € : commencer à diversifier

Un couple d’une soixantaine d’années, mariés et propriétaires d’une villa de 450 000 € ont 100 000 € de liquidités à répartir et envisage une donation à leurs enfants pour profiter des abattements.
Attention, mieux vaut ouvrir une assurance-vie essentiellement placée sur du fonds euros pour faire face à d’éventuels besoins.

« Avec une épargne de moins de 500.000 euros, la poche sécuritaire doit demeurer plus importante qu’il y a dix ou quinze ans : nos pensions de retraite seront moins confortables, l’espérance de vie supérieure, et les enfants mettent longtemps à intégrer la vie active », prévient Christophe Burtin, directeur général de Bordier & Cie France

 

Les Cliquez ici pour avoir l’article des Echos Patrimoine en pdf