En plein boom, le marché des biothérapies dessine l’avenir de la pharmacie

Innovation : L’essor des médicaments biologiques ne fait que commencer, car ils font partie des grands pourvoyeurs d’innovations de la pharmacie. L’arrivée de la concurrence des premiers biosimilaires (copies non identiques de ces produits) ne constitue pas une réelle menace. Tous les grands acteurs de la pharmacie sont dans la course 

 

Novartis : une position de choix dans les biosimilaires 

L’expertise d’Agathe Bouché Berton, Analyste chez Bordier & Cie

Devenu le numéro deux mondial en oncologie depuis la grosse opération d’échange d’actifs, en 2015, avec GlaxoSmithKline, Novartis occupe également le premier rang en ophtalmologie avec Alcon et le deuxième rang dans les génériques grâce à Sandoz. Cette division bénéfice d’une position exceptionnelle dans les biosimilaires profitant des synergies avec la division Pharmacie.

Premier à avoir lancé un biosimilaire aux Etats-Unis, Sandoz dispose d’une dizaine de biothérapies en cours d’enregistrement ou de développement incluant les copies des plus gros produits biologiques, Humira, d’Abbvie, et Enbrel, de Pfizer. Par ailleurs, les résultats annuels 2015 se sont inscrits au-dessous des attentes, affectés par les mauvaises performances d’Alcon, qui souffre de pressions concurrentielles. En raison de la vigueur du franc suisse, le chiffre d’affaires a reculé de 5 % et le résultat opérationnel de 4,7 %, mais, à changes constants, ces deux indicateurs ont progressé de respectivement 5 et 10,5 %. Le laboratoire a annoncé un gros programme de restructuration pour Alcon et un important plan de rachat d’actions de 10 milliards de dollars. « Les difficultés d’Alcon, mais également les perspectives de l’arrivée de génériques du Glivec (traitement vedette dans la leucémie), sont largement intégrées dans la chute de 21 % du titre en six mois », explique Agathe Bouché Berton, analyste à la banque suisse Bordier & Cie. 

 

Cliquez ici pour avoir l’article complet d’Investir avec Agathe Bouché Berton en pdf