Le groupe hôtelier a annoncé le rachat de Mantra, numéro deux du secteur en Australie, pour 779 millions d’euros. Si l’opération est approuvée par les  autorités, Accor possédera 50 000 chambres au pays des kangourous.

 

 

 

Acheter :

Grégoire Belcaid, analyste chez Bordier & Cie (France) :

L’acquisition de Mantra permet au groupe français de renforcer son leadership dans une zone géographique en forte croissance, bénéficiant notamment de la hausse du nombre de touristes chinois. A 2,3 milliards d’euros, la dette nette du groupe paraît élevée, mais la vente d’une majorité du capital d’AccorInvest permettra de financer le rachat de Mantra et d’assainir son bilan, tout en augmentant la rémunération de ses actionnaires. En termes d’évaluation, Accor peut sembler cher en absolu, mais reste attractif par rapport à ses concurrents, notamment américains.

Nous sommes donc à l’achat et anticipons un relèvement du résultat d’exploitation cette année.

Cliquez ici pour l’article complet du magazine Challenges, en pdf